Lundi 22 décembre 2015

deuxfemmesdecoteVoilà maintenant 2 mois et demi que les femmes se réunissent les lundis après-midi pour avancer dans leur formation.
Les acquis restent fragiles et les femmes peinent à intégrer la nécessité de tenir leur stock à jour, et ce quelles que soient les circonstances.

Nous avons depuis longtemps compris que des femmes qui vivent dans une pauvreté ont beaucoup de mal à préserver la partie des recettes qu’il conviendrait de réinvestir dans leur activité (en achetant du stock pour garantir cette activité ou en investissant pour la développer). Dès que les recettes sont bonnes, elles privilégient très souvent – et souvent sous la pression d’événements (santé, frais scolaires, problèmes familiaux…) -, le budget familial, mettant ainsi en péril à chaque fois leur activité naissante.
Pourquoi le font-elles ? Sans doute parce qu’elles n’ont pas totalement saisi la dynamique attachée à une activité commerciale – et notamment la difficulté de la pérenniser -, et surtout parce que les outils qu’elles possèdent et le mode de fonctionnement totalement informel de leur activité ne leur permettent pas de savoir ce qu’elles tirent réellement comme ressources de cette activité. Comme elles ne savent pas vraiment ce qu’est le bénéfice attendu de l’activité, elles vivent dans une très grande incertitude, incertitude qui ne les aide pas à gérer leur budget !

Dans une période comme celle des fêtes de Noel et de fin d’année, ces mamans – pauvres et souvent très pauvres – sont tout autant que les autres pressées de dépenser pour être à la hauteur de la fête, dans une convivialité sociale et familiale.
C’est pourquoi ce jour là, les discussions ont été très vives autour du besoin de réajustement du stock. Françoise a rappelé la nécessité absolue de se réapprovisionner pour maintenir une activité en bonne santé, et leur a proposé d’apprendre à déterminer le bénéfice de leur activité sur une longue période – et pas à la suite de « coups » – afin justement d’être mieux à même de répartir leurs dépenses. La discussion a été très sérieuse.

Que cela ne les empêche pas de passer de très joyeuses fêtes de fin d’année.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s