En mai, on en fait deux fois plus ! Avec le projet ULULE « 48 femmes debout »

Rien ne change en mai dans la capitale de la République du Congo.  C'est bientôt la fin de la saison des pluies qui apportera la saison sèche, avec sa chaleur si harassante dans une ville où la climatisation est exception, car l'énergie électrique et sa distribution restent des problèmes quotidiens. Le Congo Brazzaville est pourtant un pays … Lire la suite de En mai, on en fait deux fois plus ! Avec le projet ULULE « 48 femmes debout »

Mars 2018 – La vie de Jos au jour le jour

Jos arrive à la Maison de Bacongo tous les matins vers 10 heures. Il en repart vers 17h. En cette saison, l'orage gronde souvent et parfois la pluie est si forte qu'elle envahit la Maison. Les routes sont détrempées, les taxis avancent très mal, et les bus surchargés s'embourbent. L'électricité manque presque tous les jours … Lire la suite de Mars 2018 – La vie de Jos au jour le jour

Février 2018 – La microfinance a-t-elle des effets négatifs sur les plus pauvres ?

Un article très intéressant vient de paraître dans la Harvard Business Review : "Microfinance can have negative effects on the desperately poor" (La microfinance peut avoir des effets négatifs sur les désespérément pauvres). Cet article explique très clairement que le microcrédit, distribué seul, ne fonctionne pas pour les personnes très pauvres*. C'est ce que nous … Lire la suite de Février 2018 – La microfinance a-t-elle des effets négatifs sur les plus pauvres ?

2018 : notre action continue, dans l’enthousiasme

Bonne année à toutes et tous ! Pour nous, 2018 est pleine de promesses : doublement des formations, aménagement de la Maison, amélioration des conditions de travail pour l'équipe et pour les femmes, et toujours un dispositif à améliorer et questionner. Depuis neuf ans, l'association Femmes d'Afrique, Femmes d'Avenir, dont le siège est à Paris, … Lire la suite de 2018 : notre action continue, dans l’enthousiasme

12 femmes veulent changer de vie – saison 6

Une nouvelle série de formation a commencé lundi 13 novembre 2017, la sixième en 4 ans. Elle va s'étaler de novembre 2017 à mai 2018 pour 12 femmes bénéficiaires, 12 femmes qui attendent de cette formation de changer de vie -  au moins un peu -, de se sentir plus solides, d'avoir plus confiance en … Lire la suite de 12 femmes veulent changer de vie – saison 6

Des femmes « debout », dispositif d’accompagnement et de professionnalisation des vendeuses

Le constat : un microcrédit n’est réellement utile que s’il est accompagné d’une formation basique en gestion et d’un suivi personnalisé attentif. En 2013, après 4 années d'activité, notre expérience a confirmé les difficultés récurrentes qui se rencontrent dans la distribution de microcrédits, de fait, de mieux en mieux repérées par les acteurs de la … Lire la suite de Des femmes « debout », dispositif d’accompagnement et de professionnalisation des vendeuses

FAFA-UAFM, une belle complémentarité

Durant la deuxième partie du mois d'août et début septembre, nous avons eu le plaisir de recevoir Françoise Batantou pour quelques séances de travail. Le 13 septembre, nous avons ensemble rencontré Annick Ibara, présidente de l'UAFM, lors de son passage à Paris. Elle sera de nouveau là en novembre pour l'événement que nous allons organisé … Lire la suite de FAFA-UAFM, une belle complémentarité

9 mai 2017 – Pourquoi apprendre à calculer son bénéfice ?

A la Maison des femmes de Bacongo, nous formons les femmes à calculer leur bénéfice. Essentiellement, c'est ce but que nous avons, qu'elles sachent précisément quel est leur bénéfice, chaque mois.  Non, nous n’imaginons pas que toutes les femmes que nous formons deviendront des entrepreneuses millionnaires dominant des marchés improbables dans un pays aussi fragile … Lire la suite de 9 mai 2017 – Pourquoi apprendre à calculer son bénéfice ?

11 avril 2017 – Nouvelles de quelques femmes

Voici quelques informations émanant des rencontres hebdomadaires entre les femmes et Françoise et/ou Clara. Ferrole vend des fruits et des légumes en s'adaptant aux saisons. Depuis quelques semaines, elle vend des safous (fruit local) et des oranges. La marchandise arrive par les bus et les camions en provenance de Mouyoudzi, à l'intérieur du pays. Ces véhicules … Lire la suite de 11 avril 2017 – Nouvelles de quelques femmes