Mardi 24 février 2015

Retour les sessions de formation


POINT SUR LA FORMATION DU SAMEDI –  21 février 

6 mamans du groupe habituel étaient présentes. Les femmes ont travaillé sur un document qui doit leur permettre de mettre à plat leur problématique de développement.  Ce document proposait aux femmes une série de réflexions aux « mamans ». Voilà un aperçu de leurs réponses. 

« Vous pensez que vous n’avez pas assez de clients » :  Les réponses  mettent  clairement en évidence, que toutes se sentent en concurrence serrée, à savoir qu’elles ne voient pas comment développer leur « marché » car elles sont « très nombreuses » à vendre la même chose aux mêmes endroits. A noter qu’elles considèrent cela comme un fait pour lequel elles ne voient aucune solution. Elles ne pensent pas à agir face à cette concurrence qui les empêche d’accroître leur chiffre d’affaires. La seule chose à laquelle elles pensent est d’essayer d’acheter plus pour avoir une meilleure marge.

Perdez-vous de la marchandise? Oui, très souvent. à cause de la pluie, notamment pour le charbon de bois. La solution actuellement utilisée pour préserver le charbon, est une bâche qui peut recouvrir les tas de charbon posés à même le sol. Mais il n’y a pas que la pluie, il y a aussi la chaleur : cela concerne les fruits et légumes. Les « mamans » sont obligées d’acheter en petites quantités et ainsi ne peuvent pas profiter de bons prix d’achat. Cela est la conséquence de l’absence de dépôts réfrigérés sur le marché.

Votre prix d’achat est-il trop élevé ? La plupart des mamans se sont déjà organisées pour former des « groupes d’achat » leur permettant d’obtenir de meilleurs prix.

Des charges trop élevées 1. Les mamans notent que les emballages (papier journal ou papier kraft sont chers, mais aucune solution n’est envisagée. 2. Les taxes de la ville et du marché sont multiples et par ailleurs les mamans sont victimes d’escrocs qui leur demande le paiement de la taxe sous couvert d’une pseudo carte officielle. Le montant des taxes peut s’élever à 1800F par jour au lieu de 300 F environ si nos informations sont correctes). L’équipe de Brazza doit s’informer auprès des services de la ville pour obtenir la liste précise des taxes dues par les vendeuses, leur montant, leur fréquence.


POINT SUR LA FORMATION DU LUNDI –  22 février 

9 mamans sur 13 étaient présentes. La session de ce lundi a été consacrée à : 

  1. A l’« exploitation » des premières données enregistrées sur le cahier-journal
  2. La suite du travail sur le calcul du bénéficie par semaine à partir d’un cas.

4 mamans ont particulièrement animé la réunion de manière importante, en passant au tableau, en aidant les autres mamans à travailler sur leur cahier et sur le calcul de bénéfice. Toutes les mamans se sont exercées à calculer leur recette, leurs dépenses. Pour l’instant les informations notées sur le cahier restent encore un peu floues et ne permettent pas de calculer le bénéfice de manière très précise.

Les toilettes sont bientôt installées ! Bonne nouvelle. A bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s