22 août 2016 – La formation s’installe

Quatre semaines après avoir démarré, le nouveau groupe de femmes a pris ses marques et commencé ses travaux sur la première étape : « Apprendre à  gérer son stock ».

Il ne cesse de pleuvoir à Brazzaville, alors que nous sommes dans la saison sèche. Une pluie abondante et inattendue perturbe la vie quotidienne et provoque des dégâts. C’est pourquoi quelques femmes n’ont pas pu assister à cette session.

groupeavecenfant

Françoise a proposé de travailler avec les études de cas fictifs de Marguerite et de Lydia. Dans ces exemples, les vendeuses ne priviligient pas le réinvestissement dans le stock de manière systématique, et il leur arrive d’être en rupture de stock.
Dans les deux cas, les vendeuses ne sont pas assez attentives aux dépenses qu’elles font pour la vie quotidienne de leur famille, et n’ont plus, en fin de semaine, suffisamment de liquidités pour réassortir correctement leur marchandise. Le bilan est très rapidement négatif, et leur chiffre d’affaire s’effondre.

femme_perplexe

Françoise et une des bénéficiaires qui développe le cas au tableau

Il n’est pas toujours facile de comprendre ces mécanismes, mais les femmes doivent apprendre à être très attentives au fait qu’une rupture de stock est souvent catastrophique puisqu’elles n’ont aucune ressource devant elles pour y parer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s