Fin de l’expérimentation : la dernière séance a eu lieu le 28 juillet

Experimentation_DSCI0533_sessionFinaleDernière séance 

Les femmes se sont retrouvées le 28 juillet à la Maison pour la dernière session de formation. L’ambiance est à la joie de la fête et aussi à la nostalgie de la fin de l’aventure.

Après avoir fait le tour des acquis les plus importants (la gestion du stock et de la clientèle) et des problèmes d’organisation (difficulté à venir tous les lundis pour les femmes, constat que tous les concepts n’ont pas été totalement acquis pour l’équipe), tout le monde parle et échange.

Les femmes sont contentes car elles ont acquis des connaissances qui les ont aidées directement : toutes les femmes ont à ce jour une activité qui fonctionne bien, et quatre ont des idées pour développer leur activité.

Mais la question de fond qui est posée par les femmes est la suivante : y-aura-t-il une suite ? Y-aura-t-il une suite à la formation, un nouveau microcrédit supplémentaire, un suivi ?

Une nouvelle formation ? Oui, puisque la demande est si directe. Quelques femmes (autour de 50%) sont très motivées. Seul bémol, il faudra s’organiser  cette formation le samedi matin, car le lundi après-midi, la Maison des femms sera occupée par la nouvelle série de 20 sessions qui va commencer en septembre 2014, et tous les autres jours de la semaine, la plupart des femmes sont trop occupées sur le marché.

Un nouveau microcrédit ? Françoise Batantou rappelle que nous ne sommes plus une IMF, mais une Maison qui distribue des formations. Donc, un nouveau microcrédit, pourquoi pas, mais toujours dans le cadre d’une formation, et sur la base d’un projet élaboré ensemble.

Nous voilà avec du travail sur la planche !

D’un côté, il nous faut organiser la deuxième session de formation qui démarre en septembre. Déjà une quinzaine de dossiers ont été remplis. Mais seulement 12 femmes seront prises en charge.
De l’autre, puisque la demande est forte, et parce que les femmes ont progressé mais ne se sentent pas encore très sûres d’elles, il faut inventer une manière de continuer avec elles – mélange de formation et de suivi – encore quelques mois. Nous allons donc utiliser le mois d’août et la venue de Françoise Batantou à Paris pour travailler aussi sur ce projet et sur l’expérimentation qui portera ce deuxième niveau de formation.

En attendant, la Maison des Femmes ferme pour le mois d’août. A très bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s