Lundi 21 septembre – Cinéma !

Dans la Maison des Femmes de Bacongo, s’est déroulée aujourd’hui une session un peu spéciale puisqu’il s’agissait de visionner le documentaire tiré une expérience menée par l’association ASTHONA.

Voilà des femmes debout !

Cette vidéo (Youtube, 49′) propose un film réalisé lors d’un ATELIER DE RÉFLEXION DES FEMMES RURALES, dans lequel des femmes de plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest se réunissent et discutent sur le rôle des femmes “rurales” (Elles sont toutes des représentantes régionales d’ASHOKA). Pour ASHOKA – et nous partageons cette idée -, « chacun(e) d’entre nous peut être un acteur du changement, un acteur de créativité et un facteur d’évolution », et bien entendu chacune de ces femmes qui travaillent, sont actives, et réfléchissent à comment faire évoluer le monde dans lequel elles vivent.

———————————————-

Toutes les mamans étaient là pour assister à cette projection. Les femmes ont été enthousiastes devant ce film qui raconte comment des femmes rurales s’organisent pour vivre mieux, dans des contextes ruraux parfois très difficiles. Les mamans de Brazzaville, qui vivent dans une grande ville, comprennent qu’elles n’ont pas le même statut que ces femmes rurales, qu’elles sont bien plus libres et plus émancipées.

La discussion était vraiment mouvementée, les mamans passionnées par l’initiative et en mesurant les différences, discutant sur la manière dont elles peuvent elles-mêmes développer leur communauté et se professionnaliser.

Ces Brazzavilloises n’hésitent pas à qualifier « d’esclavage » les conditions de vie des femmes dans certaines ruralités de l’Afrique de l’Ouest (la femme travaille la parcelle de son mari mais le produit revient à toute la famille ou au mari, mais jamais à elle-même). A la question, « qui est réellement la femme rurale ? », la réponse a été « une femme qui n’est pas émancipée et qui vie sous la domination de son mari ». La preuve que les femmes de la Maison des femmes, qui sont des urbaines – sont radicalement tournées vers une plus grande émancipation. Même si la route à accomplir est encore colossale, notamment sur le plan économique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s